Militaires : les 4 conseils pour utiliser LinkedIn efficacement

LinkedIn est LE réseau social professionnel, ne pas y être serait une hérésie et ce pour toute catégorie d’emploi. Véritable vitrine pour mettre en lumière votre profil, LinkedIn se doit d’être utilisé en respectant certains principes pour que votre réseautage soit efficient : il va de soi que nous n’y sommes pas comme au mess ! Voici donc les 4 conseils majeurs qu’un militaire se doit de prendre en considération après une première carrière militaire.

1. Remplissez habilement votre profil 

Dans un premier temps, le titre. Soyez clair sur votre situation actuelle et vos intentions en matière d’échange avec les professionnels. Pour les militaires en reconversion, plutôt qu’un “En recherche d’emploi”, essayez de susciter le désir en privilégiant un “A l’écoute d’opportunités” voire un « Nouveau projet professionnel en cours d’élaboration ».

Pour ce qui est de votre parcours et de vos formations, le guide pratique Faire un CV civil capitalisant sur son expérience militaire a pour vocation à vous apporter tous les conseils nécessaires sur le sujet.

Lorsque vous allez compléter vos expériences sur votre profil, veillez à bien rattacher chacune d’entre elles à une entreprise reconnue dans l’outil afin de ressortir efficacement dans l’algorithme de LinkedIn :

Enfin pour ce qui est des compétences, veillez à n’indiquer que des éléments utiles dans le civil : à moins que vous souhaitiez travailler dans l’industrie de l’armement, une compétence “weapons” n’aura que très peu d’intérêt. Pour aller droit au but, il est pertinent de ne pas dépasser 10 compétences afin d’être au plus percutant : ne mettez donc pas par exemple “military”, “defense” et “security” à la fois.

Bien entendu, n’hésitez pas à solliciter des recommandations auprès de vos anciens camarades, tout en leur demandant d’éviter les termes trop « mili » dans la mesure du possible (afin que des civils comprennent facilement leur propos).

2. Bâtissez stratégiquement votre réseau en ligne

Pour ce qui est des pratiques pour construire son réseau en tant que tel, l’article Comment développer son réseau lorsqu’on est militaire ? vous donnera l’ensemble des conseils nécessaires.

Permettant de formaliser en ligne vos différentes relations professionnelles et d’en développer de nouvelles, certains préceptes sont à suivre pour utiliser efficacement LinkedIn. Lorsque vous ajoutez un contact que vous ne connaissez pas encore, veillez à ajouter une note à votre invitation :

Du fait que vous soyez limité à 300 caractères, optez pour un message clair et concis du type si vous êtes en recherche d’emploi par exemple :

Bien entendu, remerciez les personnes qui ont accepté votre invitation et tâchez de rester sobre en adressant un message simple et direct (attendre entre 24 et 48h) :

Nota bene : ne vous offusquez pas si les personnes ne vous répondent pas, elles manquent très souvent du temps nécessaire pour le faire donc ne vous focalisez que sur les contacts « chauds ».

3. Interagissez adroitement avec les autres utilisateurs

“Service militaire : Période pendant laquelle on mange mal mais qui nourrit la conversation pour la vie.”

Pierre Daninos

Bien que cela fasse toujours plaisir de se raconter ses guerres, il faut garder à l’esprit de toujours faire la différence et ce en apportant des éléments ayant une plus-value pour les membres de votre réseau. Vos prises de position reflètent votre image dont n’hésitez pas à faire valoir votre point de vue et apporter des informations dans un but constructif. 

En matière de positionnement, le “low profile” que vous avez connu au sein des armées est toujours de mise (sans pour autant aller jusqu’à ne pas communiquer !) :

  • Évitez toute forme de polémique : beaucoup de militaires voient LinkedIn comme une tribune et pourtant et commentent à tout-va ;
  • Veillez à ne pas trop en faire, avec les félicitations trop élogieuses par exemple, ou encore le sur-enthousiasme qui peut sonner comme faux derrière un écran ;
  • Même s’il s’agit de bonne volonté, attention à ne pas sombrer dans un travers du donneur de leçon. Même si votre expérience peut être tout a fait pertinente, un message écrit peut être mal interprété (cf. des d’experts en gestion de crise issus des armées ont pu se heurter à certains décideurs du monde de l’entreprise) ;
  • Assurez-vous que les contenus relayés (ex. articles de presse, études, infographies…) n’aient pas déjà inondé votre réseau.

La force de LinkedIn est de pouvoir se faire rencontrer différents experts qui ne se connaissent pas. Ainsi, il est recommandé de rejoindre les groupes professionnels cohérents avec les métiers que vous ciblez mais aussi ceux des anciens de vos unités d’affectation (s’il n’en existe pas, il s’agit d’une bonne opportunité pour être moteur en en créant un). 

4. Au-delà de LinkedIn, ajustez vos moyens de communication

En utilisant LinkedIn, vous allez rapidement être amené à échange avec différentes personnes et ce, sans doute en distanciel dans un premier temps. Afin de continuer à laisser une bonne première impression, certaines précautions sont à prendre.

Répondeur de téléphone

Bien que beaucoup d’échanges professionnels se font par mail, un recruteur n’hésitera pas à décrocher son téléphone afin d’initier un premier échange avant un possible entretien. N’étant pas question que vous soyez scotché à votre téléphone tout du long de votre recherche, il y a de fortes chances que votre contact tombe sur votre répondeur. 

Apportez un soin particulier à votre répondeur de téléphone en optant pour un message adapté à un cadre professionnel (veillez aussi à ce que votre boîte vocale ne soit pas pleine). Evitez donc l’humour au profit d’un message sobre, court et sérieux dans lequel vous énoncez parfaitement votre Prénom et votre Nom comme par exemple : 

“Bonjour, vous êtes bien sur le répondeur de [votre nom]. Actuellement indisponible, n’hésitez pas à me laisser un message et je vous rappellerai dès que possible.”

Adresse mail

Au même titre qu’un uniforme mal ajusté, votre adresse mail peut renvoyer des signaux dont on pourrait parfois se passer. Pour éviter cela, oublier d’ores et déjà les racines fantaisistes telles “soldat.ryan13@mail.com”, ou encore “commando56@mail.com”. Choisissez un format sobre du type “prenom.nom” (pensez au recruteur qui devra retrouver votre mail parmi des centaines d’autres messages).

Veillez aussi à utiliser des noms de domaine professionnels (un @gmail.com plutôt qu’un @hotmail.com ou @msn.com) mais aussi pas trop désuet (à une époque où l’accès à l’emploi des seniors est complexe, n’oubliez pas que le @wanadoo.fr est inconnu par les nouvelles générations).

Facebook

Vos proches sont votre premier réseau donc indiquez bien que vous êtes à l’écoute de nouvelles opportunités professionnelles. Gardez bien en tête que chaque membre a en moyenne une centaine d’amis, qui sont autant de contacts capables de relayer votre demande. 

Cependant, il faut garder à l’esprit que certains contenus (photos, statuts, etc.) peuvent être vus par une ancienne connaissance lointaine pouvant devenir un collègue ou un manager. Veillez donc ne rien mettre de compromettant sur votre compte ainsi qu’à bien cloisonner ce que vous avez et ce que vous allez publier.

De plus, lorsque vous étiez sous les drapeaux, vous avez su être discret sur la toile quant à vos activités militaires et à votre sphère privée. Faites-en de même lorsque vous êtes en recherche d’emploi et ce afin de maîtriser votre e-reputation (les recruteurs scrutent votre présence sur les réseaux sociaux). Il est donc tout a fait pertinent de rendre son profil Facebook privé : 

Conclusion

Encore assez méconnu au sein des armées, LinkedIn est un outil phénoménal pour préparer et dynamiser une seconde carrière dans le monde civil, à condition qu’il soit bien utilisé. Marketez au mieux votre profil et engagez la conversation avec les membres de vos communautés. Attention, LinkedIn n’est pas Facebook donc fixez-vous aux sujets professionnels (ex. évitez les prises de position au sujet d’interventions sur certains théâtres d’opération) et surtout, intervenez de manière mesurée.

A propos de Pépite.

Pépite. crée des passerelles entre les entreprises et le monde militaire. Ce blog s’adresse tant aux anciens militaires dans leur recherche d’emploi qu’aux entreprises en quête de profils agiles. Pépite., ce sont des articles de conseil, des témoignages d’anciens militaires occupant à présent des postes inédits dans le civil et des interviews d’employeurs partageant leurs retours d’expérience de leurs recrutements à succès.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :